Blitzkrieg en Normandie

Note utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

Le vendredi 25 et le samedi 26 nous avons organisés une grosse bataille Blitzkrieg sur le thème de l'Opération Perch entre le 12 et le 14 juin 1944. Après trois jours de bataille intensifs, la victoire revient aux troupes allemandes avec un total de 95 PV contre 55 PV aux alliés. Les anglo-américains n'ont pu percer sur aucune des tables et ont du se retirer de Villers-Bocage. La bataille se déroulait sur 3 tables représentant les trois secteurs du front :

Caumont l'éventé

 

Tilly/Seulles

 

Villers Bocage

 

 


 Le 12 juin, 2 compagnies d'infanterie américaine sont envoyées en direction de Caumont.

 Les jeeps de reconnaissance tombent dans une embuscade et sont rapidement détruites !

 L'américain fait intervenir l'aviation pour aider sa progression.

 Les allemands reçoivent le renforts du bataillon de reconnaissance de la 2° panzer SS : des panzer-grenadiers avec 8 half-tracks !

 L'allemand se renforce dans le village. L'assaut américain est stoppé.

 Une féroce bataille s'engage dans le bocage entre et à la lisière du village.

 Le 13 juin, l'aviation américaine revient à la charge mais ne parvient pas à entamer suffisamment les forces allemandes.

 Le 14 juin les américains reçoivent le renfort des chars Sherman du 743° tank bataillon. La bataille dans le bocage continue à faire rage.

 Un char américain en embuscade derrière une haie.

Le soir du 14 juin, les américains ayant subi de lourdes pertes abandonnent l'assaut. Caumont reste aux mains des allemands !


 Après un violent bombardement préparatoire les anglais de la 50° DI montent à l'assaut de Tilly/Seulles.

 Le terrain est miné et parsemé de barbelés. Les panzer-grenadiers allemands sont solidement retranchés.

 Les allemands disposent de canons antichars et d'un soutien d'artillerie.

 Les chars anglais interviennent à leur tour pour forcer le passage.

 La progression est lente, les allemands s'accrochent au terrain.

 Le 14 juin, les unités anglaises de tête parviennent à prendre pied dans un hameau proche de Tilly. Le village reste néanmoins au mains des allemands. L'assaut anglais est un échec !


 Les unités du 8°Hussard de la 7°DB anglaise arrivent à Villers Bocage. Des combats sporadiques s'engagent avec des Puma allemands.

Un char Stuart détruit un Puma.

 L'infanterie arrive en colonne en direction de Villers-Bocage.

 Les premières maisons sont atteintes et l'infanterie anglaise débarque. Les camions se rangent bien en ordre.

 Un canon allemand embusqué détruit le Firefly de tête anglais qui déploient les Cromwell.

 Les brens carriers anglais progressent dans Villers-Bocage. A la nuit tombé, la ville est au mains des anglais.

 Le lendemain matin, les anglais sont surpris par l'arrivée de chars lourds Tigre, dont l'un commandé par Wittmann en personne !

 Des Panzer IV arrivent également et de furieux combats s'engagent avec les Sherman britanniques.

 Dans le village, l'avancée des chars tigre est inexorable. L'anglais est aux abois et prend beaucoup de pertes.

 Le 14 juin, c'en est fini, les forces britanniques doivent abandonner Villers-Bocage.